Un timing parfait. Annoncé mercredi, le fameux pacte vert d’Ursula von der Leyen arrive à point nommé: premier chantier du nouvel exécutif, il couronne une année marquée par des mobilisations record, Greta Thunberg ayant été désignée le même jour «Personnalité de 2019» par le magazine américain Time.

Avec son objectif phare de parvenir à la neutralité carbone d’ici à 2050, il se basera sur des outils emblématiques comme un Fonds d’aide à la transition juste, un mécanisme d’inclusion carbone aux frontières (la fameuse taxe carbone) pour protéger les entreprises vertueuses européennes ou le projet de réduire de 50 à 55% les émissions de gaz carbone d’ici à 2030.