La Commission européenne se penchera mercredi sur le budget de la Grande-Bretagne, en déficit excessif depuis deux ans. Selon le Financial Times, elle invitera les membres de l'Union à constater que les autorités britanniques ne sont pas parvenues à maintenir leur déficit en dessous du produit intérieur brut (PIB), seuil défini par le Traité de Maastricht. Selon la Commission, le déficit budgétaire devrait de nouveau atteindre 3,4% du PIB sur l'année fiscale 2005/2006.

Même si une procédure officielle pour déficit excessif était lancée, le pays de Sa Majesté, qui n'appartient pas à la zone euro, n'encourt aucune sanction financière. Tout au plus fera-t-il l'objet de «recommandations» l'invitant à réduire le train de ses dépenses.