Horlogerie

Bucherer brise le tabou des montres d’occasion

Le détaillant lucernois ouvre à Genève un étage complet dédié aux montres dites «Certified Pre-Owned». Le seconde main horloger y gagne des lettres de noblesse

Dans un monde normal, on utiliserait le terme «seconde main». Mais dans l’univers du poignet, on lui préfère l’appellation CPO pour «Certified Pre-Owned Watches».

Montres certifiées et préalablement possédées? Montres qui continuent leur vie? Montres portées? Même les responsables de Bucherer ne savent pas comment traduire l’acronyme. En revanche, le détaillant horloger sait très bien ce qu’il veut faire d’un segment de la montre d’occasion en pleine croissance.