Pour sa deuxième édition lancée ce lundi à Genève, la série de conférences sur la finance durable Building Bridges devait prendre une tournure plus concrète. Par exemple en faisant avancer les discussions sur les moyens d’orienter les flux financiers vers la résolution des grands problèmes de la planète. Et si possible faire en sorte que des engagements y soient pris, ce qui n’avait pas été le cas lors de l’édition 2019. Le président de la manifestation, Patrick Odier, a donné l’impulsion dès le début de la matinée, en proposant que le secteur financier suisse s’engage dans quatre directions.