Alors que le seul salon horloger de l’année s’apprête à ouvrir ses portes à Genève, Bulgari, cheville ouvrière du groupe de luxe français LVMH, sort une montre destinée à faire tourner son outil industriel… et éviter les licenciements.