La fête est-elle finie pour les valeurs technologiques? En hausse de 20% depuis le début de l’année, l’indice Nasdaq a bondi de près de 60% depuis son point bas du 21 mars, après la tempête qui avait balayé les bourses mondiales sur fond de pandémie de covid. Après ce mouvement extraordinaire, le décrochage de l’ordre de près de 9% enregistré depuis le 2 septembre montre l’intensité de la folie spéculative durant l’été.