Les cadres qui utilisent les réseaux sociaux estiment qu’ils peuvent permettre d’améliorer de près de 20% la productivité des entreprises, notamment en gagnant du temps sur certaines tâches, selon une étude réalisée pour Google, rendue publique mardi.

L’enquête, effectuée par le cabinet Millward Brown, a porté sur l’usage professionnel des réseaux sociaux du type Facebook, Twitter, Google +, ou LinkedIn, ainsi que des réseaux internes comme Yammer ou Chatter par 2700 salariés de sept pays européens (France, Royaume-Uni, Allemagne, Italie, Pays-Bas, Espagne et Suède).

Il en ressort que les cadres pensent pouvoir gagner du temps grâce à ces réseaux, notamment en évitant des déplacements pour rencontrer des collègues ou des clients (respectivement près de 3 heures par semaine gagnées), en envoyant et lisant moins d’e-mails (plus de deux heures par semaine) ou encore en limitant les réunions internes (2,5 heures par semaine).

Les cadres disent utiliser ces réseaux d’abord pour trouver des informations et des contacts (41%), partager des idées (37%), développer leur réseau professionnel (34%) ou encore réduire le volume d’e-mails (31%).(AFP)