Les caisses de pension suisses sont touchées de plein fouet par la crise des marchés financiers. D'après l'hebdomadaire alémanique SonntagsZeitung, leurs réserves ont diminué de 55 milliards de francs durant le premier semestre. Le recul de leur performance s'inscrit entre 5% et 14%, indique l'indice des caisses de pension Pictet. Pour Colette Nova, dirigeante de l'Union syndicale, «la situation des caisses de pension n'est pas bonne. Cependant, il n'y a aucune raison de paniquer, les rentes ne sont pas en danger.»

Certes, mais les instituts de prévoyance accusent leur quatrième trimestre de pertes. Leur taux de couverture diminuera encore cette année. En 2007, les rendements de 2,1% n'avaient pas pu couvrir les engagements à honorer. Cette année, cela pourrait être encore pire. En automne dernier, le Conseil fédéral avait relevé le taux d'intérêt minimal de 2,5% à 2,75%. Il apparaît que cette décision a été prise à un très mauvais moment.