Le fabricant lucernois de lingerie Calida a renoué l’an dernier avec les chiffres noirs. Il a bouclé l’exercice sur un bénéfice net de 20,9 millions de francs après une perte de 39 millions en 2009, année plombée par des charges exceptionnelles.

Le chiffre d’affaires du groupe, qui inclut la marque de sous-vêtements de luxe française Aubade, est pour sa part resté pratiquement inchangé à 213,4 millions de francs, selon les chiffres publiés vendredi. Au niveau opérationnel (EBIT), Calida est parvenu à nettement améliorer sa rentabilité avec un bénéfice en hausse de 17,7% à 24,6 millions de francs.

Compte tenu de ces résultats, le conseil d’administration proposera aux actionnaires un dividende de 16 francs par action, soit le double de celui accordé au titre de 2009. Pour l’exercice en cours, Calida se dit «optimiste» et table sur une «légère croissance» des marchés dans ses principaux pays de distribution, soit la Suisse, l’Allemagne et la France.