Dans le cadre de la réorganisation d’Aubade, une partie importante des activités sera abandonnée sur le site de Saint-Savin, dans le département français de la Vienne. Ce site restera le centre logistique européen d’Aubade mais n’emploiera plus que 28 personnes, a annoncé Calida aujourd’hui dans son communiqué.

Le fabricant lucernois de lingerie indique que l’important recul du chiffre d’affaires d’Aubade tant en France qu’à l’étranger le contraint à amortir, c’est-à-dire à réduire la valeur comptable, des actifs immatériels liés à Aubade dans les comptes de Calida. Cette dépréciation d’actifs constitue une charge exceptionnelle de 59 millions de francs, qui inclut aussi les frais de restructuration, et pèsera sur les résultats 2009 du groupe.

La marque Calida n’est pas concernée par ces mesures de restructuration, précise encore le groupe. L’activité est conforme aux prévisions faites en début d’année, ajoute-t-il.

L’an dernier, le groupe Calida avait dégagé un chiffre d’affaires de 229,6 millions, pratiquement stable par rapport à 2007. Mais alors que la marque Calida progressait légèrement, Aubade affichait déjà un recul de 4,6% des ventes à 158,5 millions. A fin 2008, le groupe employait quelque 1300 personnes dans le monde, dont 300 en Suisse.