Le groupe Altice a acquis jeudi les droits de diffusion pour la France du championnat d’Angleterre de football (Premier League) pour la période 2016-2019. La société du milliardaire français de Genève Patrick Drahi déboursera 100 millions d’euros par saison pendant trois ans. Les 380 matchs au programme seront diffusés sur les différentes chaînes du groupe, dont Ma Chaîne Sport (MCS).

Si le montant, en hausse de 50% par rapport au précédent lot (2013-2016) n’étonne plus concernant un championnat qui ne cesse de battre des records dans le monde, le nouvel acquéreur bouleverse le paysage audiovisuel français. Car Altice et MCS privent Canal + de son principal produit d’appel. Le coup est rude pour la chaîne cryptée dont les droits de la Premier League étaient devenus le dernier actif exclusif en matière de football.

Historiquement, Canal + a fidélisé ses abonnés avec deux offres fortes: le sport et le cinéma. Aujourd’hui, l’un lui échappe et l’autre a perdu son attrait, concurrencé par le pouvoir addictif des séries et l’arrivée de l’américain Netflix. Le 12 novembre dernier, Vincent Bolloré, le patron du groupe Vivendi dont Canal + fait partie, affirmait aux salariés de la chaîne sa volonté d’investir deux milliards d’euros dans l’achat de droits sportifs.

Apparemment, Canal + n’a pas vu le coup venir. Son principal rival sur le terrain des droits de retransmission était à ce jour BeIN Sports. Le bouquet qatari en France, filiale du groupe Al Jazeera, détient les droits des championnats italiens (Série A), espagnol (Liga) et allemand (Bundesliga). Les deux poids lourds se partagent le championnat de France (Ligue 1) et la Ligue des Champions. Lancé en 2012, BeIN Sports a séduit en trois ans 2,5 millions d’abonnés grâce à des droits négociés très au-dessus du marché et des abonnements très en dessous de la concurrence (11 euros par mois, contre 39 euros pour Canal +).

Les droits négociés par Altice s’étendent à la Suisse, mais de façon non exclusive. Sur le territoire romand, la Premier League reste également visible sur Teleclub (Swisscom TV).

Propriétaire de l’opérateur SFR-Numéricable, en passe de racheter le groupe NextRadioTV (BFMTV), Altice vient de prendre le contrôle de Portugal Telecom et de s’attacher les services de Cristiano Ronaldo comme «ambassadeur de ses marques». Si la star portugaise du Real Madrid concrétisait son désir de rejoindre la Premier League la saison prochaine, le coup de Patrick Drahi serait parfait.