Pour l’instant, c’est un champ d’herbes. Il gît devant un poste de couplage et des transformateurs, des lignes à haute tension et une impressionnante barrière de béton: un mur de 47 mètres de haut et 400 mètres de long qui utilise l’eau du lac de Schiffenen, au nord de la ville de Fribourg, pour produire de l’électricité. Cette structure construite en 1963 doit être dotée, pour son soixantième anniversaire, d’un nouveau dispositif.