Une économie bien diversifiée, innovante et ouverte sur le monde. Voilà l’image qui s’impose à la lecture du rapport De la crise des subprimes à celle du covid, publié mardi par la Banque cantonale vaudoise (BCV), la Chambre de commerce et d’industrie du canton de Vaud (CVCI) et l’Université de Lausanne. Pour commenter le chemin parcouru entre 2005 et 2020, les auteurs de cette étude n’hésitent pas à parler de «miracle vaudois», reprenant l’image tant utilisée pour qualifier l’économie suisse.