Sur fond de deuxième vague, le Conseil national a décidé vendredi d’exonérer de taux d’intérêt pendant huit ans les entreprises bénéficiaires d’un prêt covid. Cette volonté doit être confirmée en décembre par le Conseil des Etats.

Des 40 milliards de francs débloqués au printemps par la Confédération pour des crédits-relais cautionnés, les banques n’ont eu à octroyer que 17 milliards jusqu’au délai fixé au 31 juillet. Quelque 136 000 sociétés suisses ont été soutenues. Il reste donc de l’argent, mais aucune intervention politique ne demande d’actionner de nouveau cet instrument.