Mesures urgentes de soutien à l’économie, plans de relance, exemptions de loyer, baisses de recettes fiscales… La pandémie de Covid-19 met les finances des cantons sous pression comme jamais. «C’est un choc, la crise la plus importante que j’aie connue dans ma carrière», reconnaît le conseiller d’Etat fribourgeois Georges Godel, à la tête de la Direction des finances. D’après les estimations, le coût global pour son canton (y compris les participations aux manques à gagner du système hospitalier et des transports publics) se monterait à 548 millions de francs d’ici à 2023.

Lire aussi: Où sont allés les milliards du covid?