Les investissements des capital-risqueurs étaient en hausse de 14% au 2e trimestre 2005 aux Etats-Unis. C'est leur plus haut niveau en un an. Les firmes de capital-risque ont investi de nouveaux fonds, et la hausse de la demande des entreprises pour des logiciels et des services a également eu un effet positif, selon un sondage de la société VentureOne et du consultant Ernst & Young. Les start-up américaines ont attiré 5,39 milliards de dollars sur 524 transactions au 2e trimestre, contre 4,72 milliards sur 488 opérations au 2e trimestre 2004.

«Les flux de transactions ont été très nombreux au cours de l'année et demie écoulée, a déclaré à Bloomberg Philip Bronner, partner chez Novak Biddle Venture Partners, dans le Maryland. Nous l'observons dans tous les secteurs, que ce soient les logiciels d'entreprise, les services sans fil, ou les technologies de la sécurité à usage gouvernemental et commercial.»

Parmi les plus grandes transactions figure la vente pour 320 millions de dollars d'actions privées d'Integro, un courtier d'assurances new-yorkais fondé par des ex-dirigeants de Marsh & McLennan. Dans une autre transaction de taille, le fournisseur de services internet Vonage Holdings a levé 200 millions de dollars de capital-risque.