Il marche d’un pas rapide. Et, sans reprendre son souffle, fait crépiter les chiffres aussi rapidement qu’une mitraillette: «Cent containers partent d’ici chaque année, 585 piliers en béton pour soutenir le bâtiment, à 42 mètres sous le sol, 50 employés…»