C’est du jamais-vu dans la riche histoire financière américaine. La semaine dernière, JPMorgan a annoncé un bénéfice record de 36 milliards de dollars pour l’année 2019. Une performance inédite qui a de quoi donner des idées aux grands banquiers réunis à Davos cette semaine.

Dans le studio installé dans la cité grisonne par Bloomberg TV, deux dirigeants ont ainsi émis le même souhait, mercredi: voir émerger un géant bancaire européen. Pourquoi? C’est Carlo Messina, le patron d’Intesa Sanpaolo, qui s’est montré le plus direct sur le sujet: «L’Europe doit absolument créer des champions bancaires de la taille de JPMorgan, pour être compétitif avec les Etats-Unis et la Chine.»