La nuit est noire et froide, faute de lumière et de chauffage. Les congélateurs ont dégelé, l’eau potable manque, tout le monde a faim et soif. Impossible de faire le plein d’essence ou de retirer de l’argent. Le black-out paralyse l’industrie, augmente le risque d’épidémie, surtout dans les villes. Les hôpitaux, contrairement aux EMS, ont des groupes électrogènes mais ils sont surchargés. Des millions d’animaux de ferme risquent la mort en quelques heures faute d’alimentation et de ventilation. Chaque jour, les problèmes s’aggravent et l’impuissance des autorités s’accroît; si la population perd confiance, l’Etat s’écroule. Comment réagirions-nous face à une telle panne? Combien de temps durerait-elle avant des pillages? Les policiers resteraient-ils en service?