Dans la tourmente depuis dix-huit mois, la société de gestion zurichoise GAM pourrait procéder à des réductions d’effectifs. L’agence Bloomberg, citant une source interne anonyme, a estimé lundi qu’elle pourrait licencier entre 250 et 350 personnes. Ce plan, s’il est confirmé, concernerait donc entre 30 et 40% de l’effectif du gestionnaire qui emploie 860 personnes. Contacté, un porte-parole de l’entreprise a refusé de commenter la nouvelle.