Le prix du carburant (essence et diesel) grimpera de 1,5 centime dès le 1er octobre. Philippe Cordonnier, porte-parole de l'Union pétrolière, a confirmé hier cette information révélée par le Bund. Cette hausse intervient alors que le prix du carburant évolue déjà à son plus haut niveau depuis vingt-cinq ans en Suisse. Elle correspond à la perception du centime climatique. Cette taxe figure parmi les instruments choisis en juin par le Conseil fédéral afin d'atteindre l'objectif de réduction d'émission de gaz à effet de serre fixé par le Protocole de Kyoto.

Annoncée pour janvier 2006, cette taxe entrera en vigueur plus rapidement. Les recettes annuelles de cette taxe, qui seront gérées par une fondation, sont évaluées à 100 millions de francs par le Bund. Cet argent servira à acquérir des «droits à polluer» ou encore à encourager le biocarburant. Cette taxe a jusqu'à 2007 pour convaincre.