Certaines technologies ont la vie dure. A l’ère de l’intelligence artificielle, des ordinateurs quantiques et des assistants vocaux, certains utilisent encore des outils du siècle précédent pour communiquer. On s’est beaucoup moqué des Français avec leur Minitel. Cet écran cathodique a-t-il facilité le déploiement d’internet dans l’Hexagone, avec une population comme prédisposée à ce qu’on appelait alors la télématique, ou au contraire l’a-t-il freiné à cause de mesures protectionnistes mises en place à son égard? Le débat reste largement ouvert mais le service a perduré jusqu’en 2012 quand même. Ringards nos voisins? Mais en Suisse, nous avons le Teletext!

Pour les nostalgiques des écrans à fond noir avec du texte en police de couleurs «comme dans les années 1980», il est toujours là, dans un coin de votre télécommande. Le service a ses vrais fans depuis sa création en 1984 et compte toujours aujourd’hui 1 million d’utilisateurs par jour. Le Teletext se trouve désormais aussi sur le web et les appareils mobiles. Il y a également ceux qui s’endorment accidentellement sur leur canapé et d’une fesse distraite ouvrent cette fenêtre rétrofuturiste sur leur écran 4k. Du meilleur effet!

Mais ce n’est pas tout. Nous avons une nouvelle pour vous. Second Life existe toujours! Peut-être avez-vous laissé votre avatar en plan depuis dix ans et plus. Mais le site fonctionne encore bel et bien. Second Life, toute une époque qui nous promettait une vie parallèle dans un monde de pixels. C’était une véritable sensation, moderne et interactif. Il ne s’y passe pas grand-chose pour ceux qui en trouvent encore l’accès. Mais ce pré-monde virtuel garde un certain charme, comme une sorte de madeleine numérique.

Toutefois, le moyen de communication qui fait vraiment de la résistance, celui qui ne veut pas mourir malgré son inutilité apparemment patente et son côté fantastiquement désuet, c’est… le fax! La preuve, un avocat vient de nous en envoyer un récemment à la rédaction et nous étions bien empruntés quand la réceptionniste nous l’a présenté. Au fait, la photocopieuse à notre étage fait-elle aussi fax?

Un papier récent rappelle qu’aux Etats-Unis, certaines professions ont encore massivement recours à ce moyen, les services médicaux et de police, notamment. Et en Suisse? Si c’est votre cas, faites-nous signe, nous serions enchantés de raconter cela. Car cette technologie peut avoir un aspect fascinant. Témoin, mon fils de 12 ans avec qui je regardais récemment Die Hard 2. Quand Bruce Willis demande à une hôtesse de lui faxer un document, j’ai senti mon pré-ado faire un bond à côté de moi: «Ce truc est génial, pourquoi on ne l’a pas sur le smartphone!?» Décidément, les vieilles technologies ne meurent jamais vraiment.