La Suisse souffre d’une forte pénurie de talents dans l’exploitation, la logistique, l’informatique, les données, la fabrication et la production (selon le Baromètre Manpower des perspectives d’emploi). Et il s’avère qu’il y a particulièrement peu de femmes dans ces domaines. Résoudre ce second problème pourrait donc, en plus de favoriser l’égalité, aider à résoudre le premier.