Totalement inconnu du grand public, l’impôt sur l’«outil de travail» échauffe les esprits depuis des années dans les milieux économiques vaudois et genevois. En 2021, deux avocats allaient jusqu’à évoquer dans un blog sur le site du Temps «un coup de massue fiscal sur les PME lémaniques». Les auteurs de la tribune se désolaient que les deux cantons pointés n’emboîtent pas le pas au reste de la Suisse pour revoir un impôt jugé punitif pour l’entrepreneuriat.