Compte tenu de la crise actuelle et des restructurations politiquement envisageables, quel est l'avenir de CFF Cargo en Europe et dans le transport transalpin des marchandises? Hupac est concernée par cette question. A trois titres au moins. Les CFF, actionnaires à 23% d'Hupac, fournissent en effet les locomotives qui tirent les navettes de containers de l'entreprise suisse. Par des prêts avantageux, la Confédération permet également à Hupac de construire des terminaux route-rail.

Bernhard Kunz traite avec délicatesse la question de CFF Cargo, à la fois partenaire et concurrent. Les CFF pourraient-ils se retirer du capital d'Hupac pour obtenir les fonds nécessaires à l'assainissement de CFF Cargo? «Les CFF sont un actionnaire fiable. Cela fait quarante ans qu'on collabore et on espère pouvoir continuer longtemps encore», note le directeur. «CFF Cargo, grâce à sa spécialisation sur l'axe alpin Nord-Sud en plein développement, a de bonnes chances de survivre sur le marché européen libéralisé. L'entreprise dispose également d'un savoir-faire, dans le domaine de la traction, largement reconnu en Europe», ajoute Bernhard Kunz.