Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
La griffe créée par Coco Chanel est mondialement connue pour ses sacs matelassés et son parfum N° 5.
© François Guillot/AFP Photo

Luxe 

Chanel lève enfin le voile sur ses résultats financiers

Avec un chiffre d’affaires de plus de 8 milliards de dollars, la maison française fait partie des premières marques mondiales du secteur, au coude-à-coude avec Louis Vuitton

Chanel a levé ce jeudi le voile sur ses résultats financiers, une décision historique de la part d’un groupe qui n’a jamais révélé ses chiffres. Lors d’une interview accordée à Reuters, son directeur financier, Philippe Blondiaux, a reconnu que la culture de la discrétion «ne nous servait plus. Cette publication permettra aux commentateurs d’avoir les exactes données chiffrées sur la santé financière de Chanel.»

Au coude-à-coude

En 2017, la griffe créée par Gabrielle Chanel a réalisé un chiffre d’affaires d’environ 9,62 milliards de dollars (à peu près autant en francs), en progression de 11,5% (+11% à taux de change constants). Elle se trouve donc au coude-à-coude avec la première marque mondiale de luxe, Louis Vuitton, propriété de LVMH, dont les ventes sont estimées à plus de 8 milliards d’euros.

Le résultat opérationnel de Chanel a grimpé de 22,5%, à 2,69 milliards de dollars, faisant ressortir une marge opérationnelle de 28%, et son résultat net a atteint 1,79 milliard de dollars.

«Ces chiffres montrent que notre société […] peut rester indépendante et privée pour le siècle à venir», s’est félicité Philippe Blondiaux. Et quid d’une éventuelle mise en bourse ou d'une vente? «Absolument pas envisagé», promet le directeur financier.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo economie

«Nous tirons parti de la lumière pour améliorer le bien-être des gens»

Candidate au prix SUD de la start-up durable organisé par «Le Temps», la société Oculight est une spin-off de l’EPFL qui propose des aides à la décision dans l’architecture et la construction, aménagement des façades, ouvertures en toitures, choix du mobilier, aménagement des pièces, pour une utilisation intelligente de la lumière naturelle. Interview de sa cofondatrice Marilyne Andersen

«Nous tirons parti de la lumière pour améliorer le bien-être des gens»

n/a
© Gabioud Simon (gam)