Lorsque début mars, l’Union européenne (UE) a exclu sept banques russes du système financier international Swift en raison de l’agression russe contre l’Ukraine, Gazprombank n’était pas sur la liste. A présent, cette filiale de Gazprom, le géant gazier russe, s’apprête à mettre en place un mécanisme qui permettra aux importateurs européens de gaz russe de payer en roubles, comme l’exige Moscou. Les versements se feraient à travers la filiale suisse de Gazprombank sise à Zurich.