«Vous voulez un résumé de la situation? On n’a rien connu de semblable depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. C’est le chaos! Un bazar innommable!» En dépit des perspectives financières favorables qu’il a présentées vendredi à Clermont-Ferrand, devant l’assemblée générale des actionnaires, Florent Menegaux, le patron de Michelin, est en mode «crise permanente».