Treize ans pour une décision définitive. Et même quinze pour une entrée en force dans la pratique. Voilà tout le temps qu’il aura fallu à l’Union européenne (UE) pour parvenir à ses fins concernant le dossier du chargeur universel. Annoncée dès 2009, cette volonté a franchi une étape importante ce mardi avec le feu vert donné par les 27 pays de l’UE, dont les négociations avec les eurodéputés ont abouti. Désormais, tous les regards se tournent vers Apple, qui refuse depuis plus d’une décennie de se plier à cette volonté. Mais a priori, la multinationale gardera la face. Non seulement elle semble avoir déjà prévu d’adopter un chargeur standard dès… 2023, mais en plus, la charge sans fil pourrait rapidement se généraliser.