Cet été, la start-up ClearSpace prévoit de finaliser une première levée de fonds. Créée en 2018 et installée à l’Innovation Park de l’EPFL, cette entreprise d’une dizaine de personnes ambitionne de nettoyer l’espace proche des satellites hors d’usage qui s’y déplacent. Selon l’Agence spatiale européenne (ESA), plus de 128 millions d’objets, variant du débris de l’ordre du millimètre aux appareils de plusieurs centaines de kilos, seraient en rotation autour de la Terre.

A ce sujet, lire aussi un article rédigé par Pierre Brisson, président de la Mars Society Swizterland: ClearSpace, une entreprise de salut public pour notre cognosphère