Court-circuit

Cherche à vendre des téléviseurs, désespérément

Samsung a présenté un téléviseur, le Sero, pouvant pivoter à la verticale

Samsung va sans doute perdre la course au smartphone pliable. Son modèle Fold, dont la date de lancement a dû être repoussée suite à la découverte de défauts, sera sans doute lancé après le Mate X de Huawei. Qu’à cela ne tienne, le groupe sud-coréen tient toujours à montrer qu’il sait innover. La preuve, la semaine passée, avec la présentation du Sero, un téléviseur qui peut pivoter à… la verticale.

Le modèle, qui sera d’abord vendu en Corée du Sud fin mai l’équivalent de 1700 francs, possède un écran QLED d’une diagonale de 43 pouces. L’idée est d’attirer ainsi des jeunes, adeptes des vidéos enregistrées en format vertical, pour qu’ils les diffusent ainsi sur leur téléviseur. L’idée n’est a priori pas absurde, puisqu’il est aujourd’hui très facile de transférer en direct ce qui est affiché sur un mobile vers un téléviseur. Mais il n’est pas certain que les jeunes veuillent regarder sur grand écran leurs vidéos. Ni que la résolution des images soit suffisante.

Cet essai montre le cruel besoin qu’ont les fabricants de téléviseurs d’inciter les consommateurs à renouveler leurs appareils. Il y a eu les écrans 3D, puis les écrans incurvés… Mais aucune de ces astuces n’a pris sur le marché. Les écrans verticaux connaîtront sans doute le même sort.

Publicité