Qui a dit que les robots allaient remplacer les employés? Même dans ses entrepôts, Amazon continue d’avoir besoin de main-d’œuvre. Le numéro un mondial de l’e-commerce a augmenté, en l’espace d’une année, ses effectifs de 23%. La multinationale américaine compte désormais 798 000 collaborateurs sur la planète, comme elle l’a communiqué dans la nuit de jeudi à vendredi lors de la présentation de ses résultats annuels. Ces humains cohabitent désormais avec plus de 200 000 robots dans ses entrepôts, ce qui est source de plusieurs problèmes.

A ce rythme de croissance, Amazon atteindra le cap du million d’employés dans quelques trimestres. Le groupe basé à Seattle restera à distance de Walmart et de ses 2,2 millions de collaborateurs. Mais l’appétit de la société fondée et dirigée par Jeff Bezos ne faiblit pas: il cherche actuellement plus de 35 000 collaborateurs. Les 48 000 personnes recrutées lors du dernier trimestre 2019 travaillent notamment dans la logistique, que ce soit dans les centres de distribution ou pour la livraison. Ces embauches découlent de l’explosion du nombre de clients au service Prime, qui offre entre autres la livraison gratuite dès le lendemain: ils sont désormais 150 millions au niveau mondial, soit 50 millions de plus qu’il y a un an.