Les chiffres d’affaires nominaux du commerce de détail en Suisse continuent de reculer, 2,7% en septembre. Ajustés des variations saisonnières et en termes nominaux, ils ont diminué de 0,1% par rapport au mois précédent.

Corrigés de l’effet des jours ouvrables et des jours fériés, les chiffres d’affaires de la branche ont reculé de 2,3% en termes réels en septembre par rapport au même mois de 2015, selon des chiffres provisoires publiés mardi par l’Office fédéral de la statistique (OFS).

L’évolution en termes réels tient compte du renchérissement. Ajustés des variations saisonnières, les chiffres d’affaires réels des détaillants ont progressé de 0,2%.

Hausse dans l’alimentaire

Sans tenir compte des stations-service, la baisse des ventes du commerce de détail atteint -2,7% sur un an en termes nominaux (-2,4% en termes réels), si on la corrige de l’effet des jours ouvrables et fériés. Parallèlement, les chiffres d’affaires nominaux des denrées alimentaires, boissons et tabac ont enregistré une hausse de 0,6% (+ 0,2% en termes réels).

Dans le secteur non alimentaire, le recul est de 5,8% en termes nominaux (-4,4% en termes réels).

En comparaison mensuelle et ajustés des variations saisonnières, les chiffres d’affaires du commerce de détail, stations-service mises à part, ont enregistré en septembre un repli de 0,2% en termes nominaux (+ 0,2% en termes réels).

Dans le même temps, les ventes des denrées alimentaires, boissons et tabac sont restées inchangées en termes nominaux (+ 0,4% en termes réels). Celles du secteur non alimentaire ont reculé de 0,8% en termes nominaux (-0,5% en termes réels).


Lire aussi: