Les premiers signes réels de conditions macroéconomiques inquiétantes commencent à se manifester. Les investisseurs inquiets ont désormais de nombreuses preuves à l’appui de leur pessimisme. Y a-t-il déjà une récession mondiale? Nous ne le pensons pas.

Il est concevable de justifier une récession en triant des données sur le volet. Lorsque l’on examine l’ensemble des données, on constate peu de signes d’un risque de récession actuellement élevé. Cela dit, la Chine et l’Europe sont menacées. Le risque de récession est très inégal à travers le monde, raison pour laquelle les investisseurs semblent déconcertés par les données récentes.