Mines

Chinalco investit 19,5 milliards dans Rio Tinto

Le géant chinois de l’aluminium Chinalco investira 19,5 m illiards de dollars supplémentaires dans le groupe minier anglo-australien Rio Tinto. Ce dernier annonce un effondrement de 50% de son bénéfice 2008, à 3,676 milliards de dollars.

L’investissement de 19,5 milliards de Chinalco (Aluminium Corp. of China) dans Rio Tinto est le plus gros investissement chinois jamais réalisé à l’étranger. Avec cette opération, le minier chinois double sa participation dans Rio Tinto, troisième mondial du secteur, dont il possède déjà 9% des capitaux à travers un investissement commun avec le minier américain Alcoa.

L’opération annoncée aujourd’hui consiste, pour Chinalco, à acheter 7,2 milliards de dollars d’obligations convertibles Rio Tinto, et à investir 12,3 millliards de dollars dans des société communes avec le minier anglo-australien.

Rio Tinto, surendetté après le rachat d’Alcan en 2007, a besoin de rééquilibrer ses comptes.

L’année passée, une opération de rachat de Rio Tinto par BHP Billiton, numéro un mondial du secteur, avait fini par échouer.

L’opération est annoncée alors que Rio Tinto publie un bénéfice 2008 de 3,676 milliards de dollars, inférieur de moitié à celui de l’exercice précédent. Un effondrement que le groupe justifie par une détérioration rapide de la demande au quatrième trimestre.

Le groupe a annoncé des dépréciations d’actifs d’un montant de 8,4 milliards de dollars, compensés partiellement par des gains de 1,5 milliards de dollars réalisés dans la vente d’actifs, notamement dans le secteur de la potasse. Le groupe indique avoir atteint des productions record de minerai de fer, de bauxite, d’alumine et de bore.

Publicité