Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Des Mercedes importées dans le port de Tianjin en février 2017.
© JASON LEE/REUTERS

Commerce

La Chine baisse ses droits de douane sur les automobiles de 25% à 15%

Cette annonce intervient quelques jours après l’annonce d’un armistice entre Pékin et les Etats-Unis dans leurs différends commerciaux

La Chine réduira de 25% à 15% ses droits de douane sur les automobiles importées à compter du 1er juillet, a annoncé mardi le Ministère des finances. Le président chinois Xi Jinping avait annoncé début avril une baisse «considérable» des taxes à l’importation des voitures en Chine cette année, mais sans donner de chiffres ni fournir de calendrier.

Lire aussi: Washington et Pékin enterrent la hache de guerre. Vraiment?

Dans un communiqué, le Ministère a précisé que les droits de douane seraient également réduits pour l’importation de pièces détachées automobiles.

Pomme de discorde avec Washington

Cette décision est prise «afin de poursuivre les réformes et l’ouverture, de promouvoir la réforme de l’offre ainsi que la transformation et la modernisation du secteur et de répondre à la demande des consommateurs», a expliqué le Ministère.

Lire: «La Chine a frappé les Etats-Unis là où ça fait mal»

Les voitures importées en Chine font jusqu’à présent l’objet d’une taxe prohibitive de 25%: une pomme de discorde avec Washington, le président Donald Trump citant volontiers cet exemple pour fustiger la politique commerciale «protectionniste» du régime communiste.

Les Etats-Unis imposent des droits de douane de 2,5% à l’importation des automobiles.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo economie

«Nous tirons parti de la lumière pour améliorer le bien-être des gens»

Candidate au prix SUD de la start-up durable organisé par «Le Temps», la société Oculight est une spin-off de l’EPFL qui propose des aides à la décision dans l’architecture et la construction, aménagement des façades, ouvertures en toitures, choix du mobilier, aménagement des pièces, pour une utilisation intelligente de la lumière naturelle. Interview de sa cofondatrice Marilyne Andersen

«Nous tirons parti de la lumière pour améliorer le bien-être des gens»

n/a
© Gabioud Simon (gam)