La Chine connecte ses marchés financiers

Bourse Shanghai et Hongkong se rapprochent

Les bourses de Hongkong et Shanghai lanceront le 17 novembre, après un report de plusieurs semaines, un dispositif offrant un accès sans précédent aux marchés financiers chinois – impatiemment attendu par les investisseurs étrangers en dépit de restrictions.

Les autorités de régulation financière à Hongkong et en Chine populaire ont approuvé le démarrage du «Shanghai-Hongkong Stock Connect» en début de semaine prochaine, a annoncé lundi le HKEx, opérateur de la bourse hongkongaise.

Le dispositif permettra aux investisseurs internationaux d’avoir accès directement, via Hongkong, à des titres cotés à Shanghai, et aux Chinois d’acheter des actions cotées à Hongkong. Les transactions financières dans les deux sens pourront représenter au total jusqu’à 3,05 milliards d’euros environ par jour.

De fait, le «Connect» rendra possible pour la première fois la détention directe d’actions chinoises pour n’importe quel investisseur étranger. Auparavant, seuls quelques gestionnaires de fonds sélectionnés pouvaient investir, de façon restreinte, sur les marchés chinois.

Crainte de fuites de capitaux

La porte ne sera toutefois qu’entrouverte: Pékin, désireux d’empêcher à tout prix des fuites de capitaux non maîtrisées, a maintenu certaines restrictions.

Signe d’enthousiasme, la bourse de Shanghai n’en a pas moins bondi de 15% depuis l’annonce du projet en avril dernier, tandis que la place hongkongaise grimpait d’un peu plus de 3%.