Exportations

La Chine, eldorado pour la Suisse

Selon l’étude «Swiss Business in China», les exportateurs suisses tablent sur des ventes «sensiblement plus élevées» en 2018

En dix ans, la Chine, Hongkong compris, est devenue le troisième marché pour les produits suisses, derrière les Etats-Unis et l’Allemagne. Alors que les débouchés traditionnels, comme l’Allemagne, l’Italie ou la France, n’ont toujours pas retrouvé leur niveau de 2008, les exportations suisses vers l’Empire du Milieu ont progressé de 66%, passant de 206 à 220 milliards de francs durant cette période.

Lire aussi: Le marché chinois vu par trois experts

Selon une étude dont les résultats détaillés seront publiés en mars prochain par Swiss Center China, un centre d’appui aux entreprises suisses en Chine basé à Shanghai, la confiance est de mise pour 2018, année du chien. L’accès au marché chinois a été facilité par l’accord bilatéral de libre-échange entré en vigueur en juillet 2014.

Montres suisses

L’an dernier, l’ensemble de nos exportations ont atteint 16,7 milliards de francs, soit une hausse de 13,8% par rapport à 2016. La progression est particulièrement fulgurante pour les montres Swiss Made, comme les chiffres de la Fédération horlogère l’ont confirmé le mois dernier.

Publicité