Vendredi dernier, HSBC a fermé l’une de ses branches à Shenzhen, grande ville industrielle située sur la côte orientale de la Chine. C’était, selon la banque, une réorganisation normale de ses activités. Elle compte dix branches dans cette agglomération et 170 dans le pays. Mais les internautes nationalistes chinois n’ont pas manqué d’applaudir cette fermeture. Pour eux, il s’agissait d’une mesure forte de représailles de la part de Pékin contre l’établissement.

Lire également: Pourquoi Huawei se retrouve au cœur de la bataille sino-américaine