Bourse

La Chine perd sa place de deuxième marché boursier mondial

Cette dévalorisation est une première depuis 2014. Les deux premières places sont désormais occupées par les Etats-Unis et le Japon

La Chine a perdu vendredi sa place de deuxième marché boursier mondial – en termes de valorisation totale de ses places boursières – au profit du Japon, pour la première fois depuis 2014, sur fond de conflit commercial avec les Etats-Unis et d’essoufflement économique marqué.

Les chiffres de Bloomberg montraient que la valeur cumulée des places boursières chinoises a glissé vendredi, au cours des échanges matinaux, à environ 6090 milliards de dollars, tandis que celle des bourses japonaises s’établissait à 6170 milliards de dollars.

Lire aussi: Les bourses mondiales rechutent

Un dépassement inédit depuis quatre ans: la Chine avait pris à la fin de 2014, pour la première fois, le titre de numéro deux des marchés boursiers du globe en valeur cumulée, derrière les Etats-Unis. La valeur des bourses américaines totalise environ 31 000 milliards de dollars.

Publicité