Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Des traders suivent jeudi les évolutions à la bourse de New York./AP/Richard Drew
© Richard Drew

Bourse

La Chine perd sa place de deuxième marché boursier mondial

Cette dévalorisation est une première depuis 2014. Les deux premières places sont désormais occupées par les Etats-Unis et le Japon

La Chine a perdu vendredi sa place de deuxième marché boursier mondial – en termes de valorisation totale de ses places boursières – au profit du Japon, pour la première fois depuis 2014, sur fond de conflit commercial avec les Etats-Unis et d’essoufflement économique marqué.

Les chiffres de Bloomberg montraient que la valeur cumulée des places boursières chinoises a glissé vendredi, au cours des échanges matinaux, à environ 6090 milliards de dollars, tandis que celle des bourses japonaises s’établissait à 6170 milliards de dollars.

Lire aussi: Les bourses mondiales rechutent

Un dépassement inédit depuis quatre ans: la Chine avait pris à la fin de 2014, pour la première fois, le titre de numéro deux des marchés boursiers du globe en valeur cumulée, derrière les Etats-Unis. La valeur des bourses américaines totalise environ 31 000 milliards de dollars.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo economie

«Nous tirons parti de la lumière pour améliorer le bien-être des gens»

Candidate au prix SUD de la start-up durable organisé par «Le Temps», la société Oculight est une spin-off de l’EPFL qui propose des aides à la décision dans l’architecture et la construction, aménagement des façades, ouvertures en toitures, choix du mobilier, aménagement des pièces, pour une utilisation intelligente de la lumière naturelle. Interview de sa cofondatrice Marilyne Andersen

«Nous tirons parti de la lumière pour améliorer le bien-être des gens»

n/a
© Gabioud Simon (gam)