Ça tombe plutôt mal pour le président chinois Xi Jinping. A moins d’un mois du 20e congrès du Parti communiste qui devrait lui confirmer un troisième mandat, la Banque mondiale a publié lundi un rapport qui met en lumière la faiblesse de sa gestion de l’économie. Le taux de croissance du produit intérieur brut (PIB) du géant asiatique ne dépassera pas 2,8% en 2022, ce qui signifie une forte décélération par rapport aux 8,1% de 2021. La descente aux enfers pourrait se poursuivre au quatrième trimestre 2022; les exportations chinoises, l’un des piliers de la croissance, pourraient bien patiner en raison notamment du ralentissement en Europe et aux Etats-Unis.