Il y a un an, la Chine s’apprêtait à mettre en quarantaine la métropole de Wuhan et le Hubei, une province de 58 millions d’habitants au centre du pays. Un an après, et malgré un premier trimestre marqué par une chute de la production de 6,8%, la Chine a terminé 2020 avec un produit intérieur brut (PIB) en hausse de 2,3%, selon les chiffres publiés lundi par le Bureau chinois des statistiques.

D’après l’OCDE, la Chine est même le seul pays du G20 à voir son PIB progresser cette année. Un succès impressionnant qui montre que les mesures les plus strictes pour contrôler l’épidémie sont aussi celles qui permettent à l’économie de se relever le plus rapidement. Grâce à des mesures drastiques pour endiguer la circulation du coronavirus, la Chine est en effet parvenue à retrouver une vie quasi normale à partir de l’été 2020. Si le pays fait aujourd’hui encore face à quelques foyers, notamment dans le nord du pays, les cas se comptent en centaines par jour tout au plus.