Personne ne peut nier que la Chine occupe aujourd’hui une place de poids dans le paysage économique international. Premier contributeur à la croissance mondiale et deuxième capitalisation boursière (à la fin 2018), l’Empire du Milieu pourrait supplanter le géant américain à l’horizon 2030, selon les estimations du FMI.

Lire aussi: A peine ralentie, la Chine est prête à se relancer