Le conglomérat chinois Dalian Wanda Group a annoncé mardi racheter pour 1,05 milliard d’euros (1,09 milliard de francs) Infront Sports & Media. La société suisse est chargée notamment de commercialiser les droits de retransmission d’événements sportifs majeurs, dont la Coupe du monde de football.

Il s’agit, en l’espace d’un mois, de la deuxième opération majeure de Wanda dans le monde sportif, le géant chinois de l’immobilier ayant déjà dévoilé au cours du mois de janvier un investissement massif dans le club de football Atletico Madrid.

«Cela permettra de relever le niveau du football chinois […] et pourra aider à appuyer les candidatures de la Chine» pour organiser des manifestations internationales, tels les jeux Olympiques d’hiver de 2022, a indiqué au cours d’une conférence presse à Pékin le milliardaire chinois Wang Jianlin.

En rachetant au fonds d’investissement européan Bridgepoint la firme Infront, active sur tous les fronts du marketing sportif, Dalian Wanda entre dans la cour des grands du sport business.

Neveu de Sepp Blatter

La société, qui compte 600 salariés et 25 bureaux dans 12 pays, a des contrats avec 160 détenteurs de droits concernant 25 sports. Ses revenus ont dépassé en 2014 les 800 millions d’euros. Son président et PDG depuis 2005 n’est autre que Philippe Blatter, le neveu de Sepp Blatter, le président de la FIFA, la Fédération Internationale de football.

Infront a encore dans son portefeuille les fédérations de football allemande et italienne, le marathon de Berlin, la fédération européenne de handball (EHF), ou encore la ligue professionnelle chinoise de basket-ball. Il s’occupe en outre des intérêts médiatico-financiers de nombreux clubs, dont l’AC Milan, l’Inter de Milan ou SV Werder Bremen.

Deuxième propriétaire mondial de centres commerciaux, Wanda s’efforce de diversifier ses activités tous azimuts, jusqu’au secteur sportif, reflétant en cela la passion exacerbée de son patron Wang Jianlin pour le football.