L’explosion des prix du pétrole provoque un choc économique d’une ampleur comparable à ceux observés dans les années 1970. Les économies développées peuvent néanmoins espérer éviter un épisode de récession ou de stagflation, en particulier si les gouvernements prennent des mesures fortes pour contrer les effets des prix élevés, comme cela avait été fait pour parer aux effets de la pandémie. Si cette voie est choisie, elle aurait l’inconvénient de creuser encore la dette des gouvernements.