Le taux de chômage dans la zone euro a atteint en avril le niveau record de 11,0% de la population active, comme en mars où le chiffre a été révisé à la hausse, a indiqué vendredi l’office européen des statistiques Eurostat.

Selon les calculs d’Eurostat, 17,40 millions de personnes étaient au chômage en avril dans la zone euro, soit 110 000 de plus que le mois précédent.

Le seuil de 11% n’avait jamais été atteint depuis la création de la zone euro, mais ce niveau ne surprend guère les analystes qui s’attendaient à un tel chiffre en avril, compte tenu de l’aggravation de la crise.

Il s’agit du douzième mois consécutif au cours duquel le chômage a atteint ou dépassé le seuil de 10% dans la zone euro. En un an, 1,79 million de personnes sont venues grossir les rangs des sans emploi au sein de la zone euro.

Dans l’Union européenne, le taux de chômage a grimpé à 10,3% en avril contre 10,2% le mois précédent. Il s’agit d’un nouveau record pour l’UE à 27 pays.

Parmi les Etats membres, l’Espagne reste de loin le mauvais élève des 27 avec le taux de chômage le plus élevé d’Europe (24,3%). Le phénomène touche de plein fouet les moins de 25 ans, puisque plus d’un jeune sur deux est sans emploi dans le pays.

En Grèce, le taux de chômage s’est lui inscrit à 21,7%, selon les dernières données disponibles pour ce pays, qui datent de février.

En revanche, les taux de chômage les plus bas ont été enregistrés en Autriche (3,9%), au Luxembourg et aux Pays-Bas (5,2% chacun) ainsi qu’en Allemagne (5,4%), indique Eurostat.

Record aussi en Italie

Le taux de chômage a bondi en avril en Italie à un niveau record de 10,2% alors que la troisième économie de la zone euro est empêtrée dans la récession, selon une estimation provisoire publiée vendredi par l’Istat.

Ce niveau est le plus élevé depuis le début de la série statistique des chiffres mensuels de l’emploi qui remonte à janvier 2004. Il s’agit du deuxième mois consécutif que le chômage s’inscrit au-dessus de la barre symbolique des 10%, l’Istat ayant révisé en hausse son estimation du taux de chômage du mois de mars à 10,1% contre une première estimation de 9,8%.

Selon des données corrigées des variations saisonnières, le nombre de personnes à la recherche d’un emploi s’est élevé à 2,615 millions en avril dans le pays, ce qui représente une hausse de 1,5% sur un mois (+38’000 personnes) et un bond de 31,1% sur un an (+621’000 personnes).