Corum, Werthanor, Gilbert Petit-Jean, Greubel Forsey, Guillod Gunther: autant de manufactures et sous-traitants horlogers qui ont licencié du personnel depuis le début de la crise du Covid-19 à la mi-mars. Ce lundi, ce sont les marques sœurs Ulysse Nardin et Girard-Perregaux, du groupe de luxe français Kering, qui ont annoncé qu’elles se séparaient de 100 employés à La Chaux-de-Fonds et au Locle. Un quart de leur effectif.

Lire aussi notre éditorial: Les horlogers doivent soigner leurs sous-traitants