Emploi

Chômage: Neuchâtel cède la place de cancre à Genève

Grâce à une conjoncture favorable et la réforme du Service de l’emploi, le nombre de chômeurs neuchâtelois a diminué de 29% en une année. Avec un taux de chômage de 3,1%, le canton rejoint la moyenne romande

La baisse est générale. Mais à Neuchâtel, le chômage recule comme nulle part ailleurs dans le pays. Habitué des dernières places du classement, le canton s’en éloigne mois après mois, grâce à un recul de près de 29% du nombre de ses chômeurs en une année.

Cela correspond à une baisse de 1,3 point de pourcentage. L’ex-cancre rejoint ainsi la moyenne romande de 3,1%, selon les chiffres du Secrétariat d’Etat à l’économie (Seco) publiés mardi. Au niveau national, le chômage atteint 2,1%, soit un recul de 0,2 point.