En 2018, pour sa première édition, le sommet Choose France apparaissait audacieux. Convier, sur la route du Forum économique mondial (WEF) de Davos, une belle brochette de patrons internationaux au château de Versailles pour leur «vendre» les vertus économiques de la République semblait avant tout être une opération marketing, de la part d’un Emmanuel Macron convaincu que «l’attractivité» est la clé du succès.

Lire aussi: «Choose France», le slogan de Macron à Davos