Swiss aura ainsi à nouveau un patron allemand. Elle conserve toutefois son statut de compagnie autonome au sein du groupe, indépendamment du changement de direction, a-t-elle indiqué d’emblée jeudi soir dans son communiqué. Christoph Franz devient directeur général adjoint chez Lufthansa, avec sous sa responsabilité la division Passagers à partir du 1er juin. Il gardera toutefois un oeil sur la compagnie suisse en tant que nouveau membre de son conseil d’administration.

M. Franz aura passé cinq ans à la tête de Swiss, le temps de la redresser et de lui faire atteindre sa vitesse de croisière, souligne le conseil d’administration de la maison mère. Il a consacré l’essentiel de sa carrière aux transports aérien (dont Lufthansa) et ferroviaire.

Le patron sortant se dit convaincu que le profil de son successeur constitue un excellent choix, et se montre déjà tout disposé à lui prêter main forte à l’occasion de cette transmission de témoin.

Un autre homme de Lufthansa

Harry Hohmeister est membre de la direction de Swiss depuis plus de quatre ans et «a largement contribué à l’essor de la compagnie», selon le communiqué. Marié et père d’un enfant, il a effectué une grande partie de sa carrière chez Lufthansa.

Entré dans la compagnie allemande en 1988, il a gravi les échelons. Après avoir accompagné la restructuration de la division «distribution et marketing» dans le cadre du redressement de Lufthansa, il a pris en charge l’ensemble du réseau en 1996.

Après un intermède de cinq ans dans une autre compagnie allemande, Thomas Cook Airlines, M. Hohmeister est revenu en 2005 au sein du groupe Lufthansa. Ce dernier lui a confié le réseau de Swiss, puis aussi la distribution et la responsabilité commerciale.

Le nouveau patron de Swiss a ainsi participé à ce que les capacités de la compagnie soient commercialisées de manière intégrée: gestion regroupée de la planification de la flotte, des horaires, du revenu et de la distribution.